L'information temps réel sur le marché du travail : une des clés de la relance durable de l’emploi

Mis à jour : mai 17

Le dénominateur commun de cette crise liée à la pandémie du COVID-19 est bien l'incertitude. Combien de temps dureront les restrictions commerciales et politiques de confinement ? Quelle perspective pour que les restaurants puissent rouvrir et accueillir une clientèle normalement ? Les écoles seront-elles bien opérationnelles en été ? à l'automne ? Et pour quand la reprise des concerts et des événements sportifs ?


Les inconnues et les variables sont multiples, auxquelles s’ajoutent les spécificités locales de chaque région, ce qui rend périlleux tout exercice de prédiction eu égard les nouveaux visages de l'économie au temps de la reprise.


Toutefois, nous savons d’ores et déjà que la crise se répercute fortement sur l’économie, notamment le marché du travail, et surtout, son impact évolue bien plus vite que les sources traditionnelles des données (figure 1 & 2). Au fur et à mesure que les restrictions se lèvent, les conséquences sur les industries et les emplois varieront selon des paramètres divers et des contextes locaux. Cela signifie que certains travailleurs devraient se reconvertir, réfléchir à comment transférer leurs compétences existantes, ou se recycler dans une nouvelle carrière. Il en va de même pour les entreprises et les organismes de formation, d’orientation et d’emploi, publics et privés, qui seraient logiquement amenés à opérer une série d’ajustements critiques afin de réorienter les stratégies et les politiques, en particulier celles qui relèvent de la planification du capital humain.


Figure 1. Evolution des offres d'emploi en France entre Mars et Mai 2020 :


L'adaptabilité sera donc vitale. Et pour cela, les données approfondies sur le marché du travail et leur analyse en temps réel auront un rôle majeur à jouer. Ces data seront clés pour anticiper les besoins du marché et les tendances de l’emploi, de mesurer et réagir face aux répercussions sur les industries, les métiers et les territoires. La précision et l’actualisation des données devient dès lors cruciale à la bonne prise de décision, surtout quand il s’agit de la mise en œuvre de stratégies structurantes, à forts enjeux et déterminantes pour la bonne relance de l’économie.


Figure 2. Comparaison des offres d'emploi au Maroc entre 2020 et 2019 :


La crise liée au COVID-19 aura vraisemblablement un impact différent sur chaque industrie, avec des variations en fonction de la région et des mesures de confinement prises par le gouvernement. Comprendre quelles industries ont été les plus durement touchées à court terme et celles compromises à plus long terme aidera à déterminer le pivot qu’il faut amorcer, qu’il soit question d’une stratégie de redéploient des ressources humaines, ou bien d’une politique de formation/emploi. L’évaluation de l'impact économique à l’échelle d’une industrie et d’une région permettra en particulier de révéler quels métiers nécessitent une action prioritaire, et ne seront probablement pas ceux les plus évidents au début de la pandémie. A noter qui'il peut y avoir également des différences marquées entre les industries jugées essentielles et celles jugées non essentielles.


D'une part, l'examen des données historiques - des années précédentes ainsi que pour la période avant la crise - donnera une bonne base de référence pour identifier les métiers qui font l'objet d'une forte baisse de recrutements. D'autre part, les chiffres sur le chômage par industrie fourniront un premier indicateur sur l’ampleur de la situation, et c'est le suivi en temps réel de la dynamique d'emploi qui donnera au fur et à mesure les détails sur les tendances de fond qui subit le marché.


Bien que l'impact économique soit large et de grande envergure, toutes les industries ne seront pas forcément impactées à la baisse. Certains métiers et secteurs sortiront indemnes, voire connaîtront une forte croissance (figure 3). Il est donc tout aussi important d’identifier et comprendre de telles dynamiques et les entreprises qui les composent. Les industries motrices avant la pandémie le resteront probablement, mais auront désormais, peut-être, un aspect différent.


Analyser les dessous de ces changements profonds des industries, du point de vue de la chaîne de valeur, des nouveaux besoins en talents, du redéploiement des compétences internes, etc., dans une approche data-driven, soutiendrait certainement leur potentiel de croissance à la sortie de la pandémie.


Figure 3. Comparaison des offres d'emploi par secteur au Maroc entre 2020 et 2019 :


Le suivi des indicateurs du marché du travail, en temps réel, est l'un des meilleurs moyens de monitoring pour la reprise de l'économie. Les données des offres d’emploi peuvent en effet aider à mesurer la demande de talents dans une région, donnant une vue pertinente à la fois sur les métiers et industries qui rebondissent et ceux qui restent à la traîne. S’appuyer sur un système d’information sur le marché du travail permet d’obtenir une image complète des principales tendances, comme les métiers qui se développent, les compétences résilientes ou encore l'évolution des salaires. À mesure que nous nous éloignons de l'épicentre de la crise, le suivi et l'analyse d’un tel système constituerait l'une des clés pour détecter les signaux faibles et opérer les ajustements nécessaires.

A propos de TrouveTaVoie :


TrouveTaVoie développe des algorithmes d’intelligence artificielle pour accompagner les individus, les organismes publics, les établissements d'enseignement et les entreprises à éclairer et informer leurs décisions en matière d’éducation et d’emploi, qu’elles relèvent de  l'orientation professionnelle, de la politique publique, des cursus de formation ou de la gestion du capital humain.


Nos technologies sont capables de collecter, extraire, normaliser, traiter et interfacer en temps réel les données web relatives aux métiers et aux compétences. Exploiter le potentiel du Big Data et l’IA ouvre l’opportunité de capturer les données massives existantes via un web-mining intelligent, et la génération de bases de données codifiées selon des ontologies basées sur les référentiels et standards internationaux (ISCO, ESCO, ROME, SOC, etc.).


Il s'agit de collecter, analyser et exploiter les données existantes, en temps réel, à travers une ontologie intégrée et harmonisée, et des IA spécialisées, exploitant des standards internationaux à la croisée de des métiers et des compétences. Nos systèmes permettent d’apporter une vue globale et granulaire sur les tendances relatives aux métiers, aux compétences, et plus généralement tous les aspects du marché du travail, capables de suivre l’évolution des besoins, d’informer les stratégies économiques , d'orientation professionnelle et de Workforce Planning, ainsi que de servir la transformation digitale RH des entreprises.

©2020 par TrouveTaVoie.

Contact

55 rue de la Boétie 75008 Paris, France