La créativité, un rempart face à l'automatisation

Dans un contexte où les disruptions fusent, beaucoup considèrent les soft skills comme l'atout ultime pour sauvegarder son employabilité, s'adapter aux changements et progresser dans sa carrière.


Parmi les soft skills - ou compétences comportementales - qui pourraient fondamentalement impacter le monde du travail figure la créativité, compétence à dominante cognitive devenue stratégique au yeux des employeurs.


Dans son rapport sur l'avenir de l'emploi de 2020, le Forum Economique Mondial classait déjà la créativité parmi les compétences qui marqueraient cette décennie, alors que les impacts économiques de la pandémie, l'automatisation à grande échelle et l'avènement du Métavers continuent d'accentuer les ruptures qui transforment les métiers et les compétences.


Avec une analyse de plus de douze millions (~12M) offres d'emploi, nous examinons dans cet article l'évolution de la demande qui caractérise cette compétence clé.


L'intensification de la demande pour les profils créatifs est notoire


Lorsque l’on évalue globalement la part des offres d’emploi qui énoncent la créativité parmi les compétence recherchées, on note une augmentation légère mais continue de la demande de 1,8% à 2% en 2021, confirmant une orientation de fond des recruteurs qui valorisent désormais formellement ce soft skill.


Mais si l'on zoom de plus près sur les domaines métier, on s'aperçoit que ce soft skill est particulièrement important dans les métiers ayant une forte dimension conceptuelle (conception et aménagement d'espaces intérieurs, design industriel, pâtisserie, décoration du foyer, etc.), ceux en lien avec l'éducation, du préscolaire au postuniversitaire (éducation de jeunes enfants, aide en puériculture, formation professionnelle, etc.), ainsi que les métiers du marketing et de la communication.



Mais ce n'est pas tout ! L'une des progressions les plus spectaculaires concerne aussi les métiers du management de projets immobilier, ou la part des offres faisant allusion à la créativité a augmenté de près de 500% entre le second trimestre de 2020 et celui de 2021, aussi bien que les métiers de la gestion de produit où cette évolution a affiché une croissance plus de 100% au cours de la même période.


Une demande corrélée à l'automatisation et l'expansion des solutions numériques


Comme d'autres soft skills, la créativité s'exprime souvent à travers des activités et des compétences opérationnelles spécifiques dans le cadre de l'exercice professionnel.


Les offres d'emploi montrent en particulier que les recruteurs valorisent la créativité quand les rôles cibles exigent des compétences liées à l'organisation et la planification, impliquant notamment une gestion et un accompagnement humains, ainsi qu'à la rédaction et à la création de contenus audiovisuels en vue du développement ou la promotion d'un produit.


Cette demande semble notamment corrélée aux compétences opérationnelles qui présentent un risque d'automatisation ou qui peuvent être augmentées / altérées par celle-ci, d'autant plus que les solutions numériques de support, voire de remplacement, à ces compétences deviennent largement accessibles.


Les recruteurs verraient donc la créativité comme une compétence concurrentielle qui vient compenser les avantages comparatifs emportés par l'expansion et l'accessibilité massives de la digitalisation.


Cette tendance peut s'expliquer en effet par la simplification qu'apporte la digitalisation massive et le développement des technologies d'intelligence artificielle qui réduisent chaque jour un peu plus les barrières, et poussent ainsi forcément les employeurs à revoir leurs pratiques afin de proposer des approches, des produits et des contenus distingués et innovants, capables de les démarquer et de stimuler l’intérêt de consommateurs et de leurs communautés.


En somme, il semble judicieux que les individus définissent et mettent en œuvre des pratiques et des cadres qui favorisent le développement de leur créativité, qu'ils soient en poste, en recherche d'emploi ou en phase d'études. C'est aussi une question à laquelle devraient se pencher les organismes de formation et les acteurs de l'emploi en général, afin de proposer des activités d’apprentissages audacieuses et novatrices, permettant à la fois de suivre et de travailler les soft skills déterminants sur le marché du travail.

 

◼️ Vous êtes professionnel de la formation ou du Conseil Carrière ?

◼️ Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions IA et Big Data ?

◼️ Vous avez un projet, une étude spécifique à mener ?

◼️ Vous souhaitez avoir accès à nos données et insights ?

◼️ Vous aimeriez tester notre plateforme https://app.trouvetavoie.io ?


✉️ Contactez-nous dès maintenant !


🚀 TrouveTaVoie œuvre pour rendre les données et les technologies de l'emploi largement accessibles à tous les acteurs du marché du travail !


📈 Nous disposons de la base de données temps réel sur le marché du travail la plus large, la plus complète et la plus granulaire en France