• TrouveTaVoie

La tendance des recrutements chez les opérateurs Télécom

Mis à jour : mai 17

Dans un monde submergé par la digitalisation, il n'est pas surprenant de constater que les télécommunications sont devenues l'un des secteurs les plus stimulants pour la croissance économique et le développement.


Les restrictions relatives à la crise sanitaire ont d'autant plus rendu la fiabilité et l'efficacité des communications absolument vitales pour la plupart des individus et des organisations dans le monde.


Entre développement des réseaux et les tendances de fond autour de la 5G, l'observation de la dynamique récente des recrutements dans les télécoms est clé pour anticiper les transformations au sein de cette industrie, notamment en vue d'informer les politiques d'emploi et de formation.


Dans cet article, nous avons examiné plus de 10k offres d'emploi publiées par les quatre opérateurs principaux du secteur - SFR, Orange, Bouygues Télécom et Free - entre juin 2020 et mai 2021.


Macroanalyse de la tendance générale


La dynamique générale des recrutements chez les grands opérateurs Télécom français a été à l'image de la tendance globale, avec une forte reprise en fin d'été et pendant l'automne 2020, ensuite un rebond significatif depuis janvier 2021, après le ralentissement en fin 2020 coïncidant avec l'annonce de nouvelles restrictions.



Les domaines métiers qui ont recruté le plus activement sont le développement informatique, l'expertise des systèmes d'information, le développement commercial et l'ingénierie des réseaux et télécommunications.


Les métiers techniques dans l'informatique et les SI, qui sont également les mieux rémunérés avec un salaire mensuel brut moyen de 3800 €, connaissent la plus forte demande et ont enregistré une croissance mensuelle plus rapide que les autres : + 174 % en mars, et +40% en avril, ce qui signale une demande encore - très probablement - à la hausse les mois à venir.

Orange consolide ses équipes technologiques, SFR et Bouygues se concentrent sur le commercial

Dans la catégorie des recrutements technologiques, Orange est le leader avec environ 70% des offres dans le développement informatique et les systèmes d'information. Ces offres concernent principalement les métiers d'ingénieurs en développement informatique, les data analysts/BI, les data scientists, les architectes SI/cloud, les chef(fe)s de projets et les chef(fe)s de produits.


En revanche, si on zoom plus spécifiquement sur chaque métier, ce sont les métiers de vendeurs et commerciaux (B2C comme B2B) qui arrivent en tête de la demande pendant les 12 derniers mois. Cependant, il convient de noter que les offres d'emploi pour ces rôles ne se sont pas redressées après l'automne, notamment celles ciblant des profils peu qualifiés, et restent donc à la périphérie des offres d'emploi qui ont été publiées ces derniers mois dans le secteur des télécoms dans son ensemble.



Avec près de 90% des offres postées, SFR et Bouygues Télécom ont concentré les recrutements sur le volet commercial, qui semble jouer un rôle crucial dans ce business très concurrentiel. Ces entreprises continuent de chercher des spécialistes capables d'optimiser leurs efforts de vente, de développer des partenariats et de renforcer leur position sur le marché.


Ce qu'il faut retenir pour les acteurs de l'emploi et la formation


Les offres d'emploi nous montrent que les métiers technologiques et l'innovation constituent une priorité pour les opérateurs Télécom en France, offrant des opportunités d'insertion en forte croissance à court et moyen termes. Les langages informatiques les plus prisés sont JAVA, Python, SQL et R, qui s'articulent autour de compétences opérationnelles axées sur l'analyse et la conception techniques. Les postes sont majoritairement localisés en Île-de-France, Bretagne et Pays-de-la-Loire.


Les ingénieurs commerciaux connaissent également une demande galopante dans les télécoms - probablement pour accompagner la transformation numérique impétueuse en France, comme par exemple l'adoption de la 5G : les modèles commerciaux pourraient se transformer rapidement, et il est décisif pour les grands opérateurs d'être en phase avec les évolutions et proposer les meilleures solutions et innovations techniques à leurs clients.


Par ailleurs, les autres rôles de la vente auprès des particuliers, nécessitants une moindre qualification, semblent stagner à des niveaux relativement faibles. Cela est peut-être la conséquence des changements de comportements consommateurs pendant la crise, qui favoriserait les canaux purement digitaux. On ne sait donc pas si les offres pour ces postes retrouveront leur dynamique passée, à suivre.


  • Vous souhaitez en savoir plus sur cette étude ?

  • Vous avez un projet, une étude spécifique à mener ?

  • Vous souhaitez avoir accès à nos données et insights ?

  • Vous aimeriez tester notre plateforme analytique DREEAM ?

Contactez-nous dès maintenant ! TrouveTaVoie dispose de la base de données temps réel sur le marché du travail la plus large, la plus complète et la plus granulaire en France.