Métiers des réseaux sociaux : quels signaux à l'aube du Métavers ?

Après l'intelligence artificielle et les Big Data, le développement rapide des solutions Blockchain et l'accessibilisation des technologies audiovisuelles rabattent à nouveau les cartes pour les réseaux sociaux et les métiers qui s'y rattachent.


De Facebook à TikTok, le paysage des réseaux sociaux s'est particulièrement complexifié au fil des générations. Chaque jour, de nouveaux usages donnent du fil à retordre aux professionnels du marketing, poussés encore et encore à se réinventer à l'aube d'une révolution annoncée dite du Métavers et du web3.


Il va sans dire que ls plateformes sociales tiennent déjà une place prégnante au cœur de l'économie, impactant de fait, systématiquement, la structure des métiers et des compétences intervenant au sein des réseaux sociaux ou en lien avec ces derniers.


Quid donc de la situation du marché aujourd'hui ? Quels métiers et compétences verrons-nous émerger les mois à venir ?


Dans cet article, nous tentons de déceler quelques signaux et tendances des métiers des réseaux sociaux, à travers l'analyse de plus de 10M offres d’emploi publiées ces deux dernières années.


La création de contenu et l'animation des communautés prennent le pas


Si le concept de Métavers semble pouvoir succéder aux réseaux sociaux dans leur forme actuelle, celui-ci n'apparait pas encore réellement dans les offres d’emploi. Rien de surprenant, même si la tendance de la demande conforte l'hypothèse de voir émerger des interactions sociales de plus en plus immersives, créatives et communautaires. Ce sont là plusieurs éléments qui caractériseraient le fonctionnement d'un éventuel Métavers.


La demande sur le marché du travail s'est en effet progressivement focalisée, au cours des dernières années, sur les compétences liées à la création de contenu et à l'animation des communautés sociales.


Qu'il s'agisse des métiers de la rédaction (rédacteur/rédactrice web, copywriter, etc.), de la conception multimédia (graphiste, designer, monteur/monteuse de vidéo, etc.), de la gestion de communauté (community manager, responsable sponsoring, etc.), les marketeurs concentrent manifestement plus d'effort sur la mise à niveau de leurs contenus et de la gestion communautaire associée, y compris la collaboration avec des influenceurs par exemple, alors que certains domaines traditionnels comme la gestion des campagnes publicitaires semblent aujourd'hui être moins critiques.



En termes de plateformes, bien que les références aux réseaux sociaux concernent majoritairement les réseaux traditionnels, à savoir, Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn et YouTube, on observe l'émergence de nouvelles plateformes, moins communes mais très présentes chez les jeunes générations, constituant très probablement les prochains terrains de jeu du marketing digital. On peut en citer TikTok, une sorte d'alternative à Instagram, mais aussi des plateformes communautaires issues du monde des jeux vidéo comme Discord ou Twitch.


Cette pluralité de plateformes signale notamment une multiplication des canaux, qui se distinguent selon les profils de leurs utilisateurs, et qui pour beaucoup restent encore sous exploités. Ceci laisse présager des réserves de croissances qui favoriseraient les mutations au sein de ces métiers liés aux réseaux sociaux, ainsi que l'apparition de divers nouveaux métiers et spécialisations les mois ou années à venir.


Community manager, un métier au cœur de la culture de la marque et des usages


Le Community management est l'une des fonctions phares quand il s'agit de réseaux sociaux, immergée au sein des communautés et vitrine de la politique et des savoir-faire de l'organisation, garantissant ainsi la réputation en ligne de la marque.


L’analyse des compétences recherchées montre que pour bien jouer leurs rôles d’interface avec le public, les "followers" et les utilisateurs, les Community managers doivent à la fois être en mesure de parfaitement maitriser l'ensemble des offres, orientations et directives de l'organisations, tout en saisissant les modes et les usages particuliers de chaque plateforme. Un Community manager assure également le traitement des demandes d’internautes, l’analyse des échanges communautaires et la réalisation d'une veille permanentes, y compris à travers des enquêtes et sondages.


Naturellement, les recruteurs cherchent des Community managers autonomes, proactifs et créatifs, capables d'augmenter la visibilité de la marque et de faire face à des situations complexes ou des commentaires négatifs. Sur le plan de la formation, les candidats ciblés sont généralement issus des formations en marketing ou en communication, mais la majorité des recruteurs s'intéressent surtout à l'expérience acquise dans la gestion des réseaux sociaux, beaucoup acceptant notamment les profils de débutants.

 

◼️ Vous êtes professionnel de la formation ou du Conseil Carrière ?

◼️ Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions IA et Big Data ?

◼️ Vous avez un projet, une étude spécifique à mener ?

◼️ Vous souhaitez avoir accès à nos données et insights ?

◼️ Vous aimeriez tester notre plateforme https://app.trouvetavoie.io ?


✉️ Contactez-nous dès maintenant !


🚀 TrouveTaVoie œuvre pour rendre les données et les technologies de l'emploi largement accessibles à tous les acteurs du marché du travail !


📈 Nous disposons de la base de données temps réel sur le marché du travail la plus large, la plus complète et la plus granulaire en France.