Pharma : zoom sur des rôles en pleine évolution

Dernière mise à jour : 17 déc. 2020

En France, l'industrie pharmaceutique, grande pourvoyeuse d'emplois, tient une position spéciale dans l'économie à la croisée d'activités stratégiques comme la R&D, l'innovation technologique, la production ou l'export.


Entrainée par la crise sanitaire dans une course inédite au vaccin, cette industrie complexe et régulée s'est retrouvée au centre des bouleversements, alors qu'elle fait déjà l'objet de fortes mutations ces dernières années.


Les évolutions de plus en plus rapides de la demande, de la réglementation, des technologies et du marché impliquent des mouvements au sein même des métiers et des fonctions exercés par les professionnels de la Pharma, notamment dans la gestion des projets et des processus industriels.


Dans cet article et grâce à l'observation en temps réel de plus de 3M offres d'emploi ces derniers mois, nous faisons un zoom sur une sélection de métiers de la Pharma en demande sur le marché et en évolution sur le plan des compétences opérationnelles.


Méthodologie


Afin d'analyser la tendance des métiers de l'industrie pharmaceutique, nous nous sommes penchés sur les données de plus de 3M offres d'emploi publiées en ligne depuis Août 2020, en exploitant à la fois la normalisation* par nos intelligences artificielles, qui a permis d'analyser et harmoniser les intitulés de postes et les compétences selon le référentiel ROME (au niveau OGR), ainsi qu'une taxonomie spécialisée pour filtrer les métiers et compétences spécifiques pertinents.


Des algorithmes d'Analytics ont également été exploités pour identifier les compétences émergentes, pré et post normalisation, pour ainsi caractériser l'évolution des métiers. Une compétence est considérée comme émergente si elle répond à un nombre de critères : la nouveauté (apparition d’une nouvelle appellation), la récurrence (mention dans plus de 50 offres d’emploi) et la croissance (enregistrement de plus de 30% de croissance sur la période).


*la normalisation est une tâche effectuée par nos intelligences artificielles visant à catégoriser les éléments d'une offre d'emploi selon un référentiel métiers/compétences.


Production et R&D : une fonction PMO aux compétences pluridisciplinaires


Du fait de l'accélération des cycles de production et des exigences de performance, les interfaces entre la R&D, l'innovation et la production se sont multipliées, augmentant avec elles la complexité en termes de coordination, notamment entre les différents métiers et positionnements au sein de l'organisation, mais aussi vis-à-vis des parties prenantes externes (acteurs publics, organismes de contrôle, laboratoires scientifiques, etc.).


Aussi et comme par ailleurs, le numérique s'est tout aussi emparé de l'industrie pharmaceutique en ouvrant de nouvelles opportunités de création de valeur, avec l'exploitation de plus en plus courante de l'internet des objets (IoT), la robotique, la réalité augmentée, les jumeaux numériques et l'intelligence artificielle, transformant ainsi progressivement les processus de production traditionnels.



Ces évolutions ont favorisé l'émergence de nouveaux besoins dans la gestion et la coordination des projets industriels et R&D (PMO), ce qui se traduit dans la demande des employeurs à travers la recherche de compétences à la fois relevant des aspects techniques spécifiques aux procédés industriels, ainsi que transverses (coordination, suivi des projets, etc.) et pluridisciplinaires (procédures de qualité, exigences réglementaires, management des risques, négociation commerciale, etc.).


Selon notre analyse des offres d'emploi, les chefs de projets industriels ou R&D dans l'industrie pharmaceutique participent à l'élaboration des étapes clés du projet, pilotent l'avancement technique et budgétaire, maitrisent et contrôle les processus industriels en lien avec les procédés de production, coordonnent les interactions entre les parties-prenantes internes et externes, assurent la bonne application des procédures de qualité, de gestion des risques et de conformité réglementaire, et contribuent aux activités commerciales.


Souvent, les profils recherchés disposent d'un bac+5 généraliste ou en lien avec les spécialisations de l'entreprise (bioprocédés, biochimie, etc.), doivent démontrer une maitrise parfaite de l'environnement réglementaire, tout en faisant preuve de la rigueur, l'autonomie, la curiosité intellectuelle et la force de proposition nécessaires à la réussite des missions accordées.


Assurance qualité : une activité de contrôle soutenue par la pression réglementaire


L'assurance qualité fait référence à toutes les questions qui influencent individuellement ou collectivement la qualité d'un produit. Il s'agit ici de l'ensemble des dispositions prises en vue de garantir que les produits pharmaceutiques ont le niveau de qualité requis pour l'usage auquel ils sont destinés.


L'industrie pharmaceutique présente des enjeux de qualité particulièrement critiques, qui couvrent l'ensemble des étapes du processus allant de la recherche à la commercialisation, en passant par les étapes de production. La nécessité de consolider les activités de contrôle qualité est d'autant plus refoncée par la pression réglementaire et les exigences des normes internationales en vigueur (ayant de lourdes conséquences en cas de non-respect), ce qui pousse les acteurs industriels à les inscrire intégralement dans la chaine de production.



Compte tenu des évolutions continues que connaissent les normes et procédures de validation, les métiers de contrôle qualité ont besoin de s'adapter et voient arriver de nouvelles compétences dans leur champs d'action, avec des rôles impliquant davantage de coordination, de maitrise des processus techniques, d'analyse réglementaire et de gestion de projet, notamment dans le cadre de la conduite d'audits internes ou externes, au delà bien entendu de la parfaite connaissance des outils de qualité (analyse fonctionnelle, AMDEC, PDCA, etc.), des normes et référentiels applicables.


Par ailleurs, la majorité des offres indiquent une préférence pour les profils expérimentés, cumulant entre 1 et 3 années d'expérience, idéalement dans le milieu pharmaceutique et de la santé, ou bien dans l'industrie de la beauté ou des cosmétiques. Les formations scientifiques sont également privilégiées pour les rôles de contrôle qualité.


  • Vous souhaitez en savoir plus sur cette étude ?

  • Vous avez un projet, une étude spécifique à mener ?

  • Vous souhaitez avoir accès à nos données et insights ?

  • Vous aimeriez tester notre plateforme analytique DREEAM ?

Contactez-nous dès maintenant ! TrouveTaVoie dispose de la base de données temps réel sur le marché du travail la plus large, la plus complète et la plus granulaire en France.