Interpréter efficacement les données des offres d'emploi

Certes, les données issues des offres d’emploi peuvent s'avérer particulièrement utiles pour les acteurs de la formation et des ressources humaines, notamment car elles permettent d'observer finement l'évolution de la demande et d'orienter plus pertinemment les décisions.


Mais si les données occupent une place de plus en plus grandissante dans les processus, qu'il s'agisse de planification, de formation ou de conseil en évolution professionnelle, de nombreuses organisations peuvent passer à côté des nombreuses opportunités qu'elles offrent... Et pour cause, elles ne les exploitent pas correctement, ou pas suffisamment.


La bonne exploitation des données des offres d'emploi, et plus généralement celles issues de l'observation du marché du travail en ligne, reste en effet subordonnée à un ensemble de conditions préalables, car elles ont des spécificités intrinsèques qu’il est nécessaire de prendre en compte lors des phases d'interprétation.


Comment donc s'assurer de la bonne interprétation et de la compréhension des données ? C’est ce que nous explorons à travers cet article.


Comprendre le fonctionnement du recrutement et les caractéristiques du web


D'abord, il est nécessaire d'assurer une vision claire sur la couverture des offres d'emploi en ligne et leur représentativité, car malgré la croissance du marché en ligne, toutes les annonces n'atterrissent pas sur le web. Par exemple, les profils experts et les cadres supérieurs peuvent être recrutés par des chasseurs de tête, bien que ces emplois hautement qualifiés sont généralement plus susceptibles d’être en même temps publiés en ligne (i.e. pour des besoins de rapidité).


Pour certains emplois comme les serveurs ou les hôtesses, une simple note affichée ou une recherche par bouche à oreille peuvent être privilégiées. Pour les plus jeunes et dans certains secteurs en tension, les employeurs peuvent aussi prendre directement attache avec les candidats au sein des écoles et des universités.


Se rappeler que la rédaction des offres est par définition biaisée


Les offres d'emploi ne se ressemblent pas, et la manière dont elles sont rédigées est influencée par divers facteurs comme le secteur d'activité, la taille de l'entreprise, les métiers recherchés, la géographie, le niveau de tension, les accords et règlements, l'offre de formation disponible, etc.


Dans certains cas, les qualifications, les domaines d’études et l’expérience professionnelle jouent un rôle majeur et sont listées dans les offres, alors que dans d'autres, les employeurs ont tendance à être moins explicites sur les compétences, mettant plus l’accent sur l’expérience professionnelle ou les références.


Il est donc important de garder à l'esprit que, selon les objectifs, les offres d’emploi peuvent inclure à la fois des qualifications formelles, des traits de caractère ou des compétences techniques et comportementales, comme elles peuvent contenir uniquement une description neutre des tâches avec les qualifications formelles associées, ou encore être plutôt axées sur l’image et la marque employeur en soulignant les avantages de l'environnement du travail et décrivant un profil précis des candidats souhaités.


Garder à l'esprit que le web reflète d'abord les aspirations et les stratégies


En effet, les plateformes web servent aux recruteurs comme un canal de communication avec les talents et les candidats potentiels. L'ouverture et les contraintes du web entrainent souvent des pratiques de publication (pour des raisons concurrentielles par exemple) qui se répercutent sur les données observées.


Par exemple, il parfaitement normal de constater un écart entre le volume de publication et celui des embauches : que le nombre d'offres publiées est supérieur ou inférieur au nombre d'embauches réelles. Les annonces sont généralement plus nombreuses que les embauches lorsqu'une entreprise s'efforce de trouver des talents dans un secteur ou pour un métier en tension.


Elles peuvent aussi, par ailleurs, être beaucoup moins nombreuses que les embauches réelles, notamment quand il s'agit d'un certain type d'emplois (i.e. couvreurs, soudeurs) qui ne sont pas habituellement annoncés en ligne.


N.B : dans le cas d'annonces multiples, des algorithmes de déduplication sont exploités afin de fournir une indication réaliste des offres sur le marché (offres uniques normalisées).


Ne pas oublier que les recruteurs expriment surtout un écart de compétences


Il faut souligner que les offres d’emploi en ligne ne donnent pas systématiquement une vue complète des compétences requises pour les postes concernés.


Les employeurs ont en effet tendance à exposer explicitement leurs attentes concernant les compétences et qualifications les plus essentielles à leurs contextes, ou bien les compétences nouvelles pour un emploi, mais ne mentionnent pas nécessairement toutes les compétences, surtout celles supposées connues des candidats.


Par exemple, une offre d'emploi pour un avocat pourrait ne pas spécifier un diplôme ou une admission au barreau - un employeur présumerait qu'un avocat aurait ces qualifications. Dans d'autres cas, une exigence peut servir de proxy pour une compétence dont l'employeur a besoin.


Dans un emploi où les compétences en communication sont importantes, un employeur peut choisir de demander un Bachelor ou un Master, en supposant que les diplômés plus qualifiés sont plus susceptibles de préparer à ces compétences.


N.B : même lorsque les exigences énoncées donnent une indication indirecte, elles sont souvent détaillées et apportent tout de même une bonne vision de la demande ainsi que son évolution. Elles sont donc pertinentes et précises pour évaluer le paysage du marché.

 

◼️ Vous êtes professionnel de la formation ou du Conseil Carrière ?

◼️ Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions IA et Big Data ?

◼️ Vous avez un projet, une étude spécifique à mener ?

◼️ Vous souhaitez avoir accès à nos données et insights ?

◼️ Vous aimeriez tester notre plateforme https://app.trouvetavoie.io ?


✉️ Contactez-nous dès maintenant !


🚀 TrouveTaVoie œuvre pour rendre les données et les technologies de l'emploi largement accessibles à tous les acteurs du marché du travail !


📈 Nous disposons de la base de données temps réel sur le marché du travail la plus large, la plus complète et la plus granulaire en France.