• TrouveTaVoie

Agilité : point sur les métiers, les compétences et la tendance du marché

Mis à jour : févr. 6

L'avènement massif du digital a rendu quasiment toutes les industries dépendantes des TIC, avec la nécessité de suivre les évolutions rapides et réagir plus vite, faisant ainsi évoluer les approches d'organisation qui vont désormais au-delà des techniques managériales traditionnelles et penchent davantage vers l'agilité.


Les méthodes agiles ont pour objectif d'optimiser l'efficacité et la vitesse des projets, se fondent sur la collaboration entre des équipes interdisciplinaires auto-organisées, et mettent les bénéficiaires finaux au cœur du processus, progressant de façon itérative jusqu'à la conclusion du projet.


On entend beaucoup parler de ces méthodes agiles, mais pour comprendre comment elles se reflètent sur l'emploi, et surtout, être en mesure de préparer les talents aux attentes du marché, il est indispensable de répondre à un ensemble de questions :

  • Quels sont les principaux métiers concernés aujourd'hui par l'agilité ?

  • Quelles compétences techniques, opérationnelles et "soft" sont mobilisées dans ce cadre ?

  • Qu'en est-il des certifications, ont-elles un impact ?

Dans cet article, nous apportons quelques insights basés sur notre analyse de plus de 8M d'offres d'emploi publiées lors des 10 derniers mois (précédant février 2021).


Méthodologie et macroanalyse


Afin d'analyser et comparer la tendance des métiers et des compétences relatives aux méthodes agiles, nous nous sommes penchés sur les données de plus de 8M offres d'emploi uniques publiées en ligne depuis la survenue de la crise, en exploitant à la fois la normalisation* par nos intelligences artificielles, qui a permis d'analyser et harmoniser les intitulés de postes et les compétences selon le référentiel ROME (au niveau OGR), ainsi qu'une taxonomie spécialisée pour filtrer les métiers et compétences spécifiques pertinents.


*la normalisation est une tâche effectuée par nos intelligences artificielles visant à catégoriser les éléments d'une offre d'emploi selon un référentiel métiers/compétences.

La proportion des offres d'emploi qui impliquent des compétences liées à l'agilité (relativement au total des offres sur la période) a enregistré une croissance de 7% au cours des 3 derniers mois, par rapport à la période précédente, confirmant la trajectoire croissante depuis plusieurs années (+5% entre 2020 et 2019), avec un salaire moyen d'un chef de projet "agile" de

42k€ par an.


Les métiers techniques du numérique restent les plus concernés par les méthodes agiles, et les profils bac+5 sont ceux qui en tirent le plus parti, avec un premium moyen de salaire égal 12% par rapport au salaire moyen observé pour le même métier (i.e. les offres de "chef(fe) de projet digital" impliquant les compétences agiles affichent un salaire mensuel brut moyen de 3800€, contre 3350€ pour les offres du même métier ne faisant aucune allusion à ces compétences).


Compétences, Framworks et certifications : Scrum domine, les certifications paient plus


Dans le contexte d'agilité, les compétences opérationnelles en lien avec la gestion des projets digitaux relèvent principalement de la cartographie et la coordination des acteurs, ainsi que de l'organisation des outils et des étapes du projet, avec un focus particulier sur le coaching, l'orientation, la synchronisation et la mise en relation continus des diverses parties impliquées.


S'agissant des Scrum Masters, l'analyse des offres d'emploi montre que ces derniers sont plus axés sur l'analyse des besoins des utilisateurs finaux, ceux des membres de l'équipe ainsi que les besoins du produit. Le rôle s'articule sur l'animation au niveau technique/métier, et moins sur les autres sujets transverses que traiterait un chef de projet ou un Product Manager par exemple (i.e. aspects financier, business modèle, marketing, etc.), le tout en assurant la bonne application des principes de l'agilité.


Ceci explique notamment la demande marquée en termes de connaissances et de compétences techniques (i.e. développement informatique, architecture SI, techniques du SEO, etc.) pour ce métier.

Par ailleurs, Scrum reste la méthodologie agile la plus courante selon notre analyse des offres d'emploi en France, mentionnée en majorité (en toute logique) dans les offres publiées par des petites et moyennes entreprises (PME, start-ups), mais aussi chez certaines grandes entreprises.


L'approche SAFE semble gagner du terrain au fil du temps, et est de plus en plus privilégiée au sein des grands groupes, c'est le cas par exemples des offres publiées par Atos, Thales, Enedis, Orange, Covéa, EDF, etc.


Enfin, seulement 5% des recruteurs demandent une certification en lien avec l'agilité. En revanche, disposer d'une telle certification vaudrait la peine pour les candidats en matière de rémunération : les offres explicitant une certification présentent en moyenne un premium de salaire de 17% par rapport à la moyenne des offres n'ayant aucune exigence à ce propos.


  • Vous souhaitez accéder à l'intégralité de cette étude ?

  • Vous avez un projet, une étude spécifique à mener ?

  • Vous souhaitez avoir accès à nos données et insights ?

  • Vous aimeriez tester notre plateforme analytique DREEAM ?

Contactez-nous dès maintenant ! TrouveTaVoie dispose de la base de données temps réel sur le marché du travail la plus large, la plus complète et la plus granulaire en France.