L'agriculture, un secteur sous tension ?

C'est dans un contexte particulièrement lourd que s'est clôturée, ce dimanche 6 mars 2022, la 58e édition du Salon International de l'Agriculture.


Lors de ce rendez-vous incontournable du monde agricole français, les commentaires n'ont pas manqué de rappeler que le secteur paiera à nouveau un lourd tribut de la crise, s'agissant cette fois de la guerre en Ukraine.


Alors que l'industrie agricole reste profondément stratégique, employant plus de 500 000 personnes et peinant parfois à recruter, les acteurs du marché peuvent légitimement craindre un bouleversement des équilibres et l'accroissement des tensions sur toute la chaîne, entre flambée des prix et perturbations des importations (l'Ukraine et la Russie représentant par exemple, à eux seuls près de 30% du commerce mondial de céréales).


Quid donc de l'état du marché du travail agricole en France ? Comment tout cela risque-t-il de se traduire sur les recrutements ?


Dans cet article, nous passons en revue quelques évolutions récentes de la demande qui peuvent éclairer sur les tendances à venir, à travers l'analyse de plusieurs millions offres d'emploi dans le secteur.


Panorama des recrutements dans le secteur agricole


Allant de la production dans les champs à la consommation finale, les métiers des secteurs agricoles et agro-alimentaires sont nombreux et touchent à divers domaines comme l'exploitation agricole, la transformation, l’emballage, l’entreposage, le transport et la distribution.


Sur la plan macro, ce sont les métiers liés à l'installation, l'exploitation et la maintenance des machines et des équipements industriels ou de chantier qui ont dominés les recrutements au cours des douze derniers mois. Arrivent ensuite la polyculture et l'élevage, ainsi que les métiers support de conseil et de gestion.


De façon générale, les recrutements dans le secteur ont maintenu une intensité relativement élevée par rapport au reste du marché, affichant notamment des rebonds spectaculaires et rapides suite aux restrictions sanitaires successives. Les niveaux de salaires signifiés par les employeurs ont quant à eux connu une baisse remarquable depuis fin 2020 - de l'ordre de 6 000 euros bruts annuels en moyenne.



Cela peut s'expliquer notamment par un rééquilibrage du niveau de tension qui caractérisent ces métiers agricoles et agroalimentaires, notamment suite à l'afflux des masses de candidats en provenance des métiers plus impactés par la crise sanitaire. Mais on peut y voir également une tentative de regain en compétitivité face à l'augmentation structurelle des coûts dans le secteur.


C'est pourquoi, tout nouveau bouleversement économique pouvant modifier les chaînes de valeurs aurait potentiellement un impact imminent sur les besoins en recrutements et les conditions salariales proposées. Il serait ainsi judicieux pour les acteurs de l'emploi, mais aussi les organismes de formation et les individus, de rester particulièrement vigilants et attentifs à la situation du marché afin d'apporter des réponses à la fois rapides et adaptées en fonction des évolutions.


Zoom sur les métiers de la polyculture et de l'horticulture


Si l'on regarde la tendance de plus près au cours des 6 derniers mois, les chiffres montrent une progression significative des offres d'ouvriers agricoles, avec une hausse dans le domaine de la polyculture et l'élevage de +13.5% (par rapport aux six mois précédents), alors que le marché affiche un recul global d'environ -10% sur la même période en raison du fort rattrapage observé en 2021.



La tendance dans l'horticulture et le maraîchage est similaire, atteignant une croissance même plus élevée au cours des derniers mois avec +25% d'offres d'emploi publiées.


Une chose est sûre, ces observations témoignent des niveaux de tension que connait le secteur, et devraient surtout alerter sur un déficit criant en matière de main d'œuvre.


Il semble ainsi important d'examiner dès à présent et de façon proactive ces risques de tension, potentiellement en intensifiant l'information et en améliorant la communication sur les métiers de l'agriculture, mais aussi en formant plus de personnes, et pourquoi pas, en investissant dans les technologies qui favoriseraient l'émergence d'une automatisation vertueuse pour le secteur.

 

◼️ Vous êtes professionnel de la formation ou du Conseil Carrière ?

◼️ Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions IA et Big Data ?

◼️ Vous avez un projet, une étude spécifique à mener ?

◼️ Vous souhaitez avoir accès à nos données et insights ?

◼️ Vous aimeriez tester notre plateforme https://app.trouvetavoie.io ?


✉️ Contactez-nous dès maintenant !


🚀 TrouveTaVoie œuvre pour rendre les données et les technologies de l'emploi largement accessibles à tous les acteurs du marché du travail !


📈 Nous disposons de la base de données temps réel sur le marché du travail la plus large, la plus complète et la plus granulaire en France